Navigation

Centre du Visiteur Terra Nova : un nouveau point de vue sur l'histoire

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Citadelle / Actualités / Centre du Visiteur Terra Nova : un nouveau point de vue sur l'histoire
Afficher ces pages dans www.namur.be
Liens utiles
Actions sur le document

Un centre du visiteur, pourquoi ?

La citadelle, un site complexe d’une superficie de 80 hectares, la citadelle de Namur est l’une des plus grandes forteresses d’Europe. Résidence des comtes de Namur au Moyen-Âge, s’adaptant progressivement à toutes les évolutions de la guerre, au centre des conflits majeurs en Europe et assiégée par les plus grands, la citadelle conserve des traces de chaque période de l’Histoire.
Elle est un livre de pierre ouvert sur le passé. Elle offre aussi un balcon à la vue imprenable sur la ville qu’elle a protégée durant des siècles et dont elle a influencé le développement.
Sa reconversion en lieu de villégiature voulue par le Roi Léopold II ajoute à la particularité du site.
Mais ce passé mouvementé la rend difficilement comp réhensible pour le visiteur.
Un centre du visiteur livrant les clés de compréhension du site et de son histoire, en lien avec la ville, était donc indispensable.

Une infrastructure d’accueil à optimaliser

La caserne de Terra Nova, qui contient l’accueil touristique principal, est un vaste bâtiment qui abrite diverses fonctions : notamment des salles de location pour événements d’entreprise ou privés, et aux étages, des locaux accueillant des stages scolaires, différentes associations partenaires, ainsi que des lieux de stockage. Ces fonctions se chevauchaient, les circulations étaient confuses et, finalement, l’espace d’accueil était bien exigu.

Une restructuration profonde était donc nécessaire afin de rendre les lieux plus fonctionnels et de mettre en valeur ce bâtiment construit entre 1820 et 1825 sous le régime hollandais.

Le concept

Fournir des clés de lecture

La vocation du centre du visiteur est de fournir le s premières clés de lecture incitant le visiteur à poursuivre la découverte du site en permettant une mise en contexte dynamique du lieu, de son histoire, ainsi que les enjeux actuels du développement urbain de Namur et de la conservation du patrimoine de la citadelle. Il constitue une première étape qui doit inciter à découvrir le site et la ville. A partir des témoins lisibles in situ, il doit permettre une mise en perspective globale, àl’échelle européenne.

Proposer plusieurs niveaux de lecture Les attentes, les connaissances préalables et les intérêts de chacun varient : pour satisfaire la curiosité de chacun, le centre du visiteur propose une expérience de visite variée, faisant appel auxdifférents sens, déclinant plusieurs niveaux de lecture :

  • les fonctions d’accueil, d’information et d’introduction générale sont situées dans les premières salles, alors que les trois dernières salles accueillent les espaces d’approfondissement des connaissances
  • Au travers de l’histoire de notre ville et de notre région, le visiteur parcourt l’histoire de l’Europe occidentale dans ses dimensions politique, économique, sociétale et militaire.
  • L’histoire de la terre est également abordée en introduction parce qu’elle donne à comprendre sur quel paysage et avec quelles ressources naturelles les hommes vont vivreleur propre histoire.
  • Au-delà de l’histoire de la ville de Namur et de sacitadelle, le visiteur doit pouvoir lire l’histoire de toutes les villes: pourquoi l’homme s’est établi à cet endroit, quels sont les facteurs de développement de la ville, quels sont les défis urbains d’aujourd’hui et de demain, telles sont des questions que tout le monde se pose.

Des contenus facilement actualisables

La volonté d’offrir un parcours de visite actualisable , non figé, dont le contenu évolue au fil du temps a été prépondérante dans les choix scénograph iques. Il fallait une scénographie modulaire, dans laquelle il sera aisé d’intégrer une nouvelle
photographie 6 mois après l’ouverture, de changer un texte thématique 2 ans plus tard pour refléter les avancées de la recherche historique, de projeter un nouveau film, de remplacer une surface graphique par un écran, ...

Mise en œuvre du projet

  1. Un groupe de travail pluridisciplinaire et un bureau d’étude Le message du centre du visiteur, le choix des text es, des images, des pièces à exposer ont d’abord été conçus par un groupe de travail pluridisciplinaire. Il a rassemblé des géographes, des géologues, des historiens et des archéologues issus de l’Université de Namur, de la Direction de l’Archéologie du SPW, ainsi que des services de la Ville de Namur. Cet accompagnement scientifique s’est poursuivi tout au long de la réalisation du projet. La transp osition de ce message a été confié au bureau Kascen.
  2. Terra Nova : quand le lieu rencontre le message Terra Nova est le nom de l’extension fortifiée de la citadelle réalisée par les Espagnols au 17ème.
    L’évolution des techniques de siège ont contraint les ingénieurs militaires à s’adapter. Cette évolution permanente, cette « terre neuve » qu’il faut sans cesse réinventer, c’est aussi l’histoire du développement de la ville dont chaque rue à Namur porte la trace. Rien n’est immuable : ni ce paysage que nous contemplons aujourd’hui depuis la citadelle, ni la ville et sa citadelle dont nous avons l’avenir entre nos mains
  3. Timing
    1. 2010 : composition du groupe de travail pour la conception des contenus du centre du visiteur Fin 2010 : attribution du marché pour la scénographie à la société Kascen 2010-2013 : conception du projet de la rénovation de la caserne, du projet de scénographie, procédure des attributions des marchés de travaux et finalisation des contenus 2013 : obtention du permis d’urbanisme et des subsides
    2. janvier 2014 à fin 2014 : travaux de gros-œuvre
    3. janvier 2015 à juin 2015 : mise en place de la scénographie
    4. 28 juin 2015 : ouverture au public
  4. Quelques chiffres

560m² d’exposition ; plus de 500 visuels, reproductions de documents et d’images d’archives issus de 27 institutions, une trentaine de pièces issues des collections de la Ville ou prêtées par des institutions tel le Musée Royal de l’Armée, la Société archéologique de Namur ou encore l’Universitéde Namur.

Que voir au Centre du Visiteur Terra Nova ?

Expérience de visite et principes scénographiques
A partir de la citadelle et de la ville de Namur, le Centre du visiteur retrace 20 siècles d’histoire militaire et urbaine en Europe. Il présente aussi la géologie et la géographie locales, utiles à la compréhension de l’histoire de la planète, mais aussi à notre histoire humaine. De manière originale, il pose la question de l’avenir de la civilisation urbaine, en faisant le lien entre passé, présent et futur : une question universelle pour toutes les villes du monde. La visite s’organise comme un voyage dans le temps, de la formation des continents, en passant par toutes les grandes époques jusqu’aux défis de demain. Tel un fil d’Ariane, un ruban de documents et d’images serpente à travers l’histoire namuroise , tantôt sous la forme d’un mur d’enceinte médiéval et de ses tours, tantôt se déliant pour symboliser l’ouverture du si te fortifié au tourisme. Il offre de la sorte une présentation dynamique et vivante, avec le support des dernières technologies et d’objets tels que la copie du plan-relief de 1748, de véritables canons du 18è siècle, la maquette du Stade des jeux et une cabine du téléphérique...

Centre du Visiteur Terra Nova : un nouveau point de vue sur l'histoire

Contenus corrélés
Citadelle de Namur - Terra Nova
top